Boutique Hôtel

Comme chez soi

Historique

Le nom du village de la Sage proviendrait de la sauge, une plante aromatique qui s'y trouvait en abondance.
C'est à partir du milieu du XVIIIe siècle que le Valais se fait connaître grâce à la diffusion romantique des stéréotypes sur la montagne et par ses sommets comme le Cervin, le Grand Combin et la Dent Blanche dans la Région d’Evolène qui ouvre son premier hôtel en 1858.
Les alpinistes anglais sont les véritables initiateurs du tourisme alpin à Evolène comme à Arolla. Ils sont souvent les premiers à gravir les sommets: la Dent d'Hérens en 1863, le Mont Collon en 1867 par Foster, la Dent Blanche en 1862 par Kennedy et Wigram.
Dès la deuxième moitié du XIXe siècle, le tourisme prend son essor. A cette époque il se pratique en été uniquement et la saison va du 15 mai au 30 septembre, dates d'ouverture et de fermeture des hôtels.
L’établissement de la Dent Blanche est le premier construit à Evolène, en 1858.
Il comprend cinquante chambres, on y trouve directement guides, porteurs et mulets tandis que le petit hôtel du Col d’Hérens ouvre dans le vallon de Ferpècle en 1881. S’ajoute en 1890 le Grand Hôtel d'Evolène, construit par Jean Anzévui avec ses soixante chambres et salons, fumoirs, salles de bains et… le télégraphe. On y trouve également guides, porteurs et mulets.
Aux Haudères, point terminus de la route carrossable jusqu’en 1964, un premier hôtel de 40 lits est bâti en 1885, juste avant que ne soient érigé sur les Rocs et grâce à des capitaux anglais le Grand Hôtel de la Sage (1890), avec sa salle à manger panoramique, son salon fumoir et ses terrasses, suivi par l’hôtel Kurhaus (1897) à Arolla.
"Le nom d'Evolène même est enchanteur. Mais que dire de la fraîcheur de ses vertes pelouses, de la pureté de son air forestier, de la beauté de ses grands bois, de la magnificence de ses glaciers, de l'altière allure de ses cimes formidables! C'est tout simplement féérique et nulle part, peut-être, la nature alpestre ne s'est montrée plus grandiose et plus émouvante," Solandieu, Le Val d'Hérens. Guide du touriste, 1900.
"Au levant les fleurs du printemps, au midi les fruits de l'automne, au nord les glaces de l'hiver : elles réunissaient toutes les saisons dans le même instant, tous les climats dans le même lieu, des terrains contraires sur le même sol et formait l'accord inconnu partout ailleurs des productions celles des plaines et celles des Alpes," St. Preux, dans La Nouvelle Héloise (J.J. Rousseau).

Espace bien-être

Un hammam est à votre disposition pour vous détendre après une journée en plein air.
En toutes saisons, l’hôtel de La Sage est un lieu unique pour se retrouver, seul ou en famille, pour faire une retraite de méditation et de relaxation.

Salon bibliothèque

Avec une vue panoramique sur les sommets, un ameublement qui invite à la détente et à la convivialité, c’est le lieu parfait pour lire, jouer, se reposer ou discuter entre amis et pensionnaires de l’hôtel

Séminaires et stages

L’hôtel est aménagé pour pouvoir recevoir des séminaires et répondre à votre désir de rassembler vos proches pour des fêtes et des anniversaires

Offrir un bon cadeau

Acheter